Y A T-IL ENCORE DES MONDES PERDUS SUR TERRE ?

« C’était un site solennel : les murailles rocheuses [du plateau] étaient gigantesques ; la lumière se trouvait obscurcie par une double bordure de verdure, et seule une lueur confuse pénétrait jusqu’au fond (…). Une très grosse ombre noire, à huit ou dix mètres, planait dans les airs (…). Nous avions rencontré notre premier ptérodactyle. »

Cette description, que l’on doit à l’imagination de Sir Arthur Conan Doyle, pourrait s’appliquer à des paysages bien réels, à des régions inexplorées ou très peu fréquentées parce que difficiles d’accès. Existe-t-il encore sur Terre des « mondes perdus » comme ceux dont rêvait le romancier anglais ? Et serait-il possible qu’ils abritent des animaux préhistoriques tels que les ptérodactyles, ou des espèces totalement inconnues ?

UFOCENTER.WEBOU.NET
UFOCENTER.WEBOU.NET

DES TERRITOIRES INACCESSIBLES

Les tepuys vénézuéliens, ces montagnes tabulaires dressées en pleine forêt tropicale, dans le bassin de l’Orénoque, ont le physique de l’emploi ! Conan Doyle connaissait d’ailleurs leur existence et s’en est inspiré. Ces fragments du Gondwana (partie méridionale du continent originel, la Pangée), vieux de 180 millions d’années, se sont individualisés il y a 20 millions d’années lors de l’érosion du plateau calcaire de Roraima. Certains tepuys reçoivent la visite de touristes déterminés – ou fortunés, qui recourent à l’hélicoptère. Mais d’autres, forteresses imprenables, gardent leur mystère.

Lire la suite – http://www.inmysteriam.fr/cryptozoologie/existe-t-il-encore-des-mondes-perdus.html

Laisser un commentaire