LA VIE SUR VENUS

Vénus fait partie des quatre planètes telluriques connues du système solaire et elle est aussi la seconde planète par ordre d’éloignement du Soleil. Dotée d’une période orbitale de 224,7 jours, elle possède un champ magnétique faible et elle est presque aussi grande que notre propre planète, avec un diamètre équivalent à 95 % à celui de la Terre.

La comparaison s’arrête là cependant.  venus-640x479

Vénus fait partie des quatre planètes telluriques connues du système solaire et elle est aussi la seconde planète par ordre d’éloignement du Soleil. Dotée d’une période orbitale de 224,7 jours, elle possède un champ magnétique faible et elle est presque aussi grande que notre propre planète, avec un diamètre équivalent à 95 % à celui de la Terre.

La comparaison s’arrête là cependant.

En s’appuyant sur plusieurs modèles climatiques différents, ces spécialistes ont conclu que Vénus aurait très bien pu être le premier lieu habitable de notre système solaire il y a environ trois milliards d’années de cela, avec une fine couche de nuages et une température moyenne tournant autour des 11 °C.

Mieux, toujours d’après ces fameux modèles, l’eau aurait très pu exister sur Vénus à cette époque, sous forme liquide.

Mais que s’est-il passé alors ? Il est difficile de répondre à cette question mais les chercheurs responsables de l’étude ont tout de même une hypothèse. Ils pensent en effet que la rotation de la planète a eu un impact sur son climat. La rotation ou, plutôt, son évolution car Vénus tournait en effet un peu plus vite à ses débuts.

Vénus aurait pu accueillir la vie il y a trois milliards d’années

 

Laisser un commentaire